How to « Bake » your Face : nouvelle technique américaine

teintHello gorgeous ! Aujourd’hui je vais vous présenter une nouvelle technique de maquillage qui nous vient d’Amérique. Je vois ce procédé sur presque toutes les chaînes de youtubeuses américaines et assez peu sur celles des Françaises. J’ai donc décidé de tester cette technique et de vous expliquer comment faire, quels-sont les effets et si cela vaut-il le coup ? Cette technique se nomme le « Baking » ou littéralement « Cuisson » en français. Rien de dangereux ici il n’y aura aucun four mais de la poudre. C’est une technique qui est dans le prolongement du contouring que l’on a tous déjà vu des centaines de fois je suis sûre. Une technique particulièrement extrême chez les beauty gurus américaines, elles appliquent des textures crèmes assez généreusement et en plus de cela, font parfois cette technique du « Baking ». Mais le Baking c’est quoi en maquillage ?

bakingEt bien c’est ce que vous voyez sur la photo ci-dessus. Cela permet d’illuminer certaines parties de visage, comme en contouring mais on travaile avec de la poudre. Cela permet de sceller l’anticerne et d’accentuer certaines parties du visage. Un résultat 100% flawless, un teint parfait et un dessous de l’œil lisse comme le marbre. La poudre a un effet chauffant sous l’œil et il faut laisser « cuire » plusieurs minutes. C’est pour cela qu’on appelle ça le « Baking ». La technique est simple : Il faut de la poudre libre absolument. Une éponge à maquillage comme le Beauty Blender par exemple qui doit être humide et non mouillée. Après l’avoir utilisé pour le reste du teint elle devrait avoir l’humidité voulue. Je conseille d’utiliser un anticerne liquide plutôt que crème car j’ai peur que cela devienne trop lourd sous les yeux et que l’effet ne soit pas le même.

beauty-blander-et-poudrePour cette expérience j’utilise la poudre libre de Gemey Maybelline. Au préalable pour mon teint j’ai opté pour le nouveau fond de teint Accord Parfait de L’Oréal en teinte R1 Ivoire Rosé mixé avec la BB Crème d’Erborian en teinte Clair. Pour l’anticerne j’ai utilisé le 1.2.3 Perfect CC eye cream en teinte Ivoire de Bourjois. C’est ma routine teint habituelle, c’est seulement ma manière de poudrer qui change. Je prélève une dose généreuse de poudre avec mon éponge que je place à des endroits stratégiques. Il faut agir avec délicatesse et déposer la poudre doucement jusqu’à obtenir une couche assez importante de poudre. Vous pouvez même avoir la main plus lourde que je l’ai été ici.

On en applique sous les yeux en remontant vers les tempes, sur le menton, l’arrête du nez si vous le voulez. J’en applique également sur la mâchoire, exactement sous l’endroit où l’on va appliquer sa poudre de contour. Cela permet de rentre le tout plus propre et structuré. J’illumine cette partie également car j’ai remarqué que la couleur du fond de teint n’était pas parfaite à cet endroit et cela permet de contrebalancer la couleur. J’en applique sur les coins du nez également de manière plus légère. On peut également en appliquer sur le front, mais puisque ma peau était déshydratée à cet endroit j’ai préféré m’abstenir. Ensuite, il faut attendre entre 5 et 15 minutes. On sent que la poudre chauffe sous les yeux et que l’effet « baking » fait son action. Après ce laps de temps il faut se munir d’un pinceau plutôt Fluffy ou d’un stippling brush (duo fibre). Avec des mouvements plutôt délicats et vifs, on balaye l’excès de poudre vers l’extérieur du visage.

poudre-libreJe dois tout de même faire quelques préventions sur cette technique : je ne pense pas que cela soit très bon sur les peaux sèches car la poudre pourrait accentuer les zones de sècheresses et ne pas rendre le même effet. Je pense également que c’est une technique dont il ne faut pas abuser car cela pourrait assécher le contour de l’œil à la longue. Personnellement je garde cette technique pour les occasions particulières, et puis nous n’avons pas toutes le temps d’attendre 10 minutes tous les matins que la poudre fasse son action, non ?

zoomJe vous fais un petit comparatif entre le côté « Baked » et le côté normal. Comme vous pouvez le voir le rendu est lisse, le dessous de l’œil est illuminé (légèrement car je n’ai attendu que 5 minutes) et on voit surtout que l’autre côté commence déjà à filer dans les plis. L’anticerne est scellé et ne bougera pas de toute la journée ou de la soirée. La sensation est assez étrange car la poudre continue à chauffer et on sent que l’on a quelque chose sur le visage qui n’est pas habituel. J’ai vraiment l’impression d’être maquillée comme un camion alors que le résultat n’est pas si voyant. Pour fixer tout le travail du teint après un peu de contouring et de blush j’aime appliquer le Fix+ de Mac. Cela permet de retirer l’effet trop poudreux du teint et rendre l’ensemble plus « naturel ». Avec de l’highlighter en plus cela aurait été parfait !

fix-+macComme vous pouvez le voir l’effet baking a fait son effet mais de manière naturelle. Je ne vais pas dans les extrêmes américains. Le teint est unifié, une base parfaite et flawless. Avec un léger contouring, une touche de blush, de mascara et de poudre à sourcils on est prêtes à tout. De l’autre côté on voit que l’anticerne file dans les plis et on voit d’avantage le violet des cernes que l’on a tant de mal a camoufler. La différence entre les deux côté se verra surtout au fil du temps. La photo ci-dessous est prise juste après le maquillage mais enfin de journée ou après quelques heures on voit clairement la différence entre les deux. L’anticerne tient clairement plus longtemps avec la technique du « baking ». J’ai fait exactement le même contour/blush des deux cotés mais à gauche tout est plus structuré et clean.

J’espère que cet article vous aura plu et que, peut-être, je vous ai fait découvrir quelque chose. Personnellement j’aime beaucoup cette technique bien que je n’aies pas le courage de le faire tous les jours. Je sais que cela ne fait pas un effet lisse sur toutes et que cela peut dépendre beaucoup de l’anticerne utilisé et de la poudre. Qu’en pensez-vous ? Dites-moi si vous connaissez ou si vous avez essayé cette technique ? « Baking our faces » pour le nouvel an me semble parfait ! Bonne année et pleins de bisous à vous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 comments

  1. Elodie S says:

    J’ai essayé de m’y mettre depuis quelques jours mais je n’y suis pas encore. Quand je mets la poudre sur le contour avec mon anti-cernes, ça devient une sorte de pâte…je ne sais pas ce que je fais de mal haha

  2. Pointnoiretcomedon says:

    J’ai essayé il y a quelque temps mais sur moi ca n’est pas une réussite. Ca accentue beaucoup trop les ridules qui sont déjà à la base bien présentes… Dommage car les résultats sont surprenants !!

  3. Vie de Paillettes says:

    Coucou à toi! :)
    Ahhh j’adore cette technique! Je l’utilise quotidiennement ou lorsque j’ai un peu de temps devant moi pour me préparer et j’adore. Sur tes photos, le résultat est flagrant et tellement joli!
    Je te fais des bisous en te souhaitant une belle année 2016! :)
    Marie-Claire.

  4. Big Blog Beauté says:

    J’aime bien cette technique mais comme tu le dis très justement à ne pas user et abuser!
    Dans certaines de mes dernières vidéos j’ai fait le baking mais c’est vrai qu’on voit encore très peu ce concept en France. En tout cas ton article est au top!

Laisser un commentaire